Un royaume dans la jungle

LA CITE DE PALENQUE. UN ROYAUME DANS LA JUNGLE.

Lors de notre séjour à Palenque, nous y avons visité une cité préhispanique Maya qui s’appelle la cité de Palenque.Voici un bref résumé de ce que nous avons appris lors de notre séjour.

La cité de Palenque:

Situé dans l’état mexicain du Chiapas, la cité Maya de Palenque est l’une des plus grandes cités mayas du Mexique. Située dans la jungle, on estime avoir exploré moins de 10% de l’ensemble des structures. Il en reste plus de mille, qui, sont encore couvertes par la végétation.

 

Vers l’an 100 av. j.c, Palenque est un petit village principalement agricole, qui peu à peu, deviendra la cité de Palenque. Entre 431 après J.C à 799 après J.C, 18 rois régnèrent sur la cité. Après plusieurs guerres avec la belliqueuse cité de Calakmul (province du Campeche), la cité est en pleine décadence. Ce fut Janaab’Pakal 1, le plus célèbre des rois mayas (vers 615 après J.C) , qui amena par la suite, la cité de Palenque a un niveau de splendeur jamais égalé. Lors de son règne, il fit édifier la majeure partie des temples et palais. Le sarcophage contenant sa dépouille se situe dans une chambre sous la « pyramides des inscriptions ». Après  son règne et plusieurs guerres, la cité fut graduellement désertée. On ne connait pas la raison exacte de la cause du dépeuplement quasi-totale des puissantes citées Maya lors du neuvième siècle (bien avant l’arrivée des conquistadors espagnols). Après 799, plus aucune construction ne fut érigée. Graduellement envahie par la végétation, elle tomba dans l’oublie. Les hypothèses avancées sont: guerres, désastre écologique, famine ou une combinaison de ces facteurs.

Temple des inscriptions

En 1773, Ramon Ordonez, qui était au courant de l’existence des Ruines, en avisa le Capitaine Général du Guatemala, qui envoya l’architecte Antonio Bernasconi. C’est ainsi que commença les fouilles de cette citée perdue dans la jungle.

Tour d’observation

Les Mayas:

Les Mayas étaient très avancés en astronomie. Ils connaissaient avec une grande précision la position et le mouvement des planètes (plus particulièrement Vénus et la Lune). Par exemple, ils ont estimé la durée de l’année solaire à 365,2420 jours alors que les scientifiques d’aujourd’hui l’estiment à 365,2422 jours soit une différence de seulement 17 secondes pour une année complète !!!

Chez les Mayas, les sacrifices étaient nécessaires à leurs survies et celles des dieux. Ce rituel était en soi une sorte d’offrande dans le but d’obtenir des pouvoirs sur-naturels ou des faveurs.

Les Mayas vivent principalement au sud du Mexique et au Guatemala. Cette communauté indigène a été victime d’un génocide avec l’arrivée des conquistadors espagnols. Ils ont été soumis à l’esclavage et à des conditions de vie misérable. Aujourd’hui, les Maya sont considérés comme une main-d’oeuvre bon marché, un outil de production et sont exclu des politiques publiques.

(Pour plus de détails en lien avec notre expérience personnelle à vélo auprès de la communauté Maya, consulter l’article PÉNINSULE DU YUCATÁN).

Auteur,
Pierre Dufresne

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s