Arusha-Pangani

La ville d’Arusha est considérée comme la capitale mondiale du Safari. Elle se situe à quelques centaines de km du parc national de la Serengeti. Un safari dans cette région du pays 3 jours coûte en moyenne 1000 $. J’ai rapidement laisse tombe l’idée préférant utiliser cet argent pour me prélasser sous le soleil chaud de Zanzibar. La ville d’Arusha se situe au pied du Mont Meru (l’altitude du volcan est de 4562m.) tout près de la frontière avec le Kenya. La ville s’élève un peu au dessus de la savane. La température y est donc clémente et la végétation abondante.

image

Comme prévu, Lelo est venu me chercher en jeep. Sa maison me rappelait le confort canadien avec son foyer et son bain. Oui, j’ai pris un bain !!! Il est propriétaire d’el Mundo safaris, compagnie de safari mid-range a luxury  . Il fait partie de la grande communauté internationale de Warm Shower. Dans sestemps libres, il explore aussi le monde à vélo. Pendant 3 jours, j’en ai profité pour me reposer. J’aime bien parfois me payer un peu de luxe a petit prix. J’ai utilisé les services du Mount Meru hotel. La vue sur le mont Meru depuis la piscine est magique. J’ai aussi apprécié mon verre de vin blanc et ma pizza cuire au four a bois au Blue Heron restaurent.

20181202_163508

Arusha est situe dans la province d’Arusha. Cette province est la principale terre d’acceuil des Maasais en Tanzanie. Il est possible de retrouver cette population dans d’autres régions du pays mais en nombre moindre. Cette population semi-nomade, originaire du sud su Soudan, élève le bétail. La plus grande population se trouve au Kenya. Les Maasais peuvent normalement se promener librement entre les deux pays et ils ne se reconnaissent pas dans la culture Swahili. Ils ont leur propre culture. Depuis 2013, cette population subit beaucoup de pressions de la part du gouvernement Tanzanien qui tente de les exproprier des hauts plateaux. Progressivement, les Maasais perdent du terrain. Il devient donc pour eux plus difficile de poursuivre leur mode de vie semi-nomade. L’alimentation principale des Maasais consiste à un mélange de laitage et de sang. Sur ces hauts plateaux, la terre est trop aride pour y faire pousser quoique se soit. La société maasai est polygame. Les hommes et les femmes peuvent avoir plusieurs partenaires. En route vers Arusha, j’ai eu la chance d’apercevoir de jeunes Maasais habillés tout en noir et dont le visage était peinture de quelques traits blanc. Ces jeunes venaient tout récemment d’être circoncis (rythme de passage a la vie adulte). Une fois circoncis, ces jeunes doivent quitter le village et se vêtir de cette tenue. Ils ne pourront revenir que lorsque la circoncision sera guéri et ils ne peuvent se marier qu’une fois qu’ils seront devenus des guerriers adultes. Je n’ai malheureusement pas été en mesure de prendre une photo puisque nous étions en auto.Un truc du genre national géographique ! Je n’étais pas au courant de ce rythme de passage. Ce fut donc toute une belle surprise.

La route entre Arusha et Pangami (village côtière ) est très jolie. Cette route a très peu de cotes et elle perd progressivement en altitude puisqu’elle rejoint la mer. A mon grand bonheur, la végétation y était aussi parfois luxuriante. Je n’ai eu aucun vent de face même si je me dirigeais vers la mer. Quel bonheur de sentir toutes ces odeurs de fleurs après la zone aride de la savane. Il y a une odeur en particulier qui stimulait tous mes sens. Chaque fois, je prenais une grande inspiration. Si je n’avais pas été en vélo, j’aurais même fermé chaque fois mes yeux afin d’encore mieux apprecier le parfum. Cette fleur a une fragrance aussi forte que le lilas…Je pense qu’on la retrouve aussi a Bali. De tres proche, elle sent la gomme balloune. Son odeur est plus agréable a distance. Une fois qu’on entre dans la province de Tanga, la température augmente et le climat devient plus humide. J’essaie de diminuer ma consommation de coca cola et de remplacer cette mauvaise habitude, par lait au chocolat. Dans ces régions chaudes, le corps transpire beaucoup. Il n’est donc pas rare d »avoir d’enorme rage de sucre. En route vers Moshi, j’ai eu la chance d’apercevoir un peu les neiges éternelles du mont Kilimanjaro (5895m.). Il semble cependant que cette montagne mythique soit difficile a apercevoir. Elle a souvent la tête dans les nuages. Cette montagne est le plus haut sommet d’Afrique et est certainement avec la Serengeti et les maasais, un emblème de l’Afrique de l’est. Encore une fois, je laisse tomber l’idée de gravir cette montagne qui coûte plus de 2000 $ pour en atteindre le sommet.

A une centaine de km de la mer, j’ai mis le cap vers les monts Usambala. J’ai suivi, le parcours recommande par Pierre Bouchard et Janick Lemieux. La route qui relie Mambo, Lushoto, Soni, Bumbuli et Korogwe est effectivement à couper le souffle. Le premier tronçon est asphalte et gravite tout doucement de jolie montagnes verdoyantes. Le son des oiseaux est enivrant. On y croire des cascades et plusieurs magnifiques villages. La route entre Soni et Bumbuli n’est pas asphalte et la pente est raide. Le détour en vaut par contre le détour. La descente de 50 km pour rejoindre est Korogwe passe à travers de magnifiques plantations de thés et quelques sections de forets tropicales très denses. Cette route est une des routes les plus jolies que j’ai fait en vélo. Je suggère de faire cette route tôt le matin pour avoir la lumière matinale et la brume des montagnes comme tableau de fond. Cette route rappèle un peu les paysages de Chine, d’indonésie et l’Ouganda. La température dans ces montagnes est très agréable. Le contraste de température est intense lorsqu’on atteint a nouveau la plaine 1000 metres plus bas.

imageimageimage

J’ai mis seulement une journée pour rejoindre Pangami depuis Korogwe. Je voulais la mer ! Au village de Muheza, il est possible d’emprunter un raccourci sur une superbe route de terre. Je suis restée deux jours au Mike cottage a Ushongo qui se situe a 15 km au sud de Pangani. C’est possible d’y poser la tente. J’y ai réalisé un autre rêve. Je me suis payée un souper de langoustine.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s